KORHOGO A L’EPREUVE DE L’ÉROSION ET SES CONSÉQUENCES (NORD-CÔTE D’IVOIRE)

WILFRIED GAUTIER KOUKOUGNON, Kamenan Marcel BROU, Yéridjokouoh SILUE, Della André ALLA

Abstract


Depuis une décennie, les villes ivoiriennes font face aux phénomènes naturels avec des dégâts considérables. Par ailleurs, quelle que soit la nature du site, il se manifeste un aléa avec des conséquences considérables. Ainsi, l’un des plus redoutables se veut l’érosion qui, ne cesse de prendre de plus d’ampleur dans la ville de Korhogo située au nord de la Côte d’Ivoire avec des dommages multiples lourds. Cet aléa dans sa manifestation, laisse la ville exsangue et défigurée à travers les différentes usures créées par les précipitations sur l’environnement immédiat des populations, des bâtis et même des plans d’eau source de vie. L’article présent, analyse les manifestations des risques d’érosions et leurs conséquences sur le cadre de vie ainsi que la population puis leur gestion. Aussi pour mieux cerner la portée de cette étude, nous avons à partir d’enquêtes de terrain visité les différents quartiers où se produisent l’aléa ce à travers une carte physique et monographique puis un téléphone portable GPS intégré, la recherche documentaire par la collecte de données relatives à la manifestation et aux causes de l’érosion dans la ville de Korhogo, leurs conséquences sur la population et le cadre de vie ainsi qu’aux mesures d’atténuations sociales face à ce risque naturel.

Les résultats révèlent que l’érosion laisse des empreintes dans l’espace notamment les rues, les murs, les fondations des murs et des poteaux électriques. Aussi, nous avons la dénudation des racines des arbres et des canalisations de la SODECI. Aussi, la pose de sacs de sable, la création des murets sont autant d’actions mitigées pour contrer l’érosion.


Keywords


Phénomènes naturels; érosion; dommages considérables; actions mitigées; Korhogo

Full Text:

PDF

References


REFERENCE BIBLIOGRAPHIQUE

AKRÉ AKRÉ MICHEL, 2002. Urbanisme opérationnel. Institut Nation polytechnique Felix Houphouet-Boigny, Yamoussoukro, 38p.

ALLA Della André, 2013, Risques naturels dans l’agglomération d’Abidjan (Côte d’Ivoire). Thèse de doctorat d’Etat, IGT (Institut de Géographie Tropicale) ; Université Félix Houphouët-Boigny, 385 p.

ALLA D., ATTA J-M., YASSI G., 2018. Les risques naturels et leurs manifestations dans une ville secondaire : Érosion et Inondation à Daloa (centre Ouest de la Cote d’Ivoire), Revue de Géographie Tropicale et d’Environnement, N°2, P103-113.

ANDE, 2003, Développement d’un réseau de données pour une gestion intégrée de l’environnement et l’élaboration de rapport sur l’état de l’environnement des pays de l’Afrique de l’ouest, indicateurs environnementaux de Côte d’Ivoire, ANDE (Agence Nationale de l’Environnement), Abidjan, 183 p.

Bailly S. Antoine, 1996, Environnement, risques naturels, risques de société. In risques naturels risques de Société, Paris. Economica, 103 p.

BROU Kamenan Marcel, 2008, Les risques d’origine naturelle en milieu urbain : le cas des inondations dans la commune de Cocody. Maître de géographie. Université de Cocody-Abidjan, 163 p.

BROU Kamenan Marcel, 2015, Croissance urbaine et risques naturels en milieu de montagnes : l’exemple de Man (Côte d’Ivoire), thèse unique, IGT (Institut de Géographie Tropicale), Université Félix Houphouët-Boigny, 385 p.

DAUPHINE A., 2001, risques et catastrophes : Observer, Spatialiser, Comprendre, Gérer, Paris, Armand Colin, 228 p.

GEOCARREFOUR, 2000, L’interface nature-Sociétés dans les hydro systèmes fluviaux. Revue de Géographie de Lyon, Volume 75, n°4-p 382.

KASSY Léon Paul, 2004, Site urbain, assainissement et risques naturels à Gand-Bassam. Mémoire de maîtrise, Institut xe Géographie Tropicale (IGT), 196 p.

INS, 2014 Résultats globale du RGPH, 26p

INS (Côte d’Ivoire), 1998. Données socio-démographiques et économiques de la Région des

Savanes. Volume III, Tome 1 : Résultats définitifs par localité, RGPH, 83p.

INS (Côte d’Ivoire), 2001. Indicateurs démographiques et sociaux en 1998. RGPH 1998. Volume V, Tome 1, Première partie, 184p

INS, 1988,1988 et 2014. Recensement Générale de la Population et de l’Habitat, République de Côte d’Ivoire

ROOSE E., 1984. Causes et facteurs de l’érosion hydrique sous climat tropical conséquences sur les méthodes intensives. Machine Agricole Tropicale. Numéro87, ORSTOM, 15p


Refbacks

  • There are currently no refbacks.