La culture et l’artisanat berbère comme levier de développement touristique dans la région de Kesra

Neila Rhouma

Abstract


Selon la Commission statistique des Nations Unies (2000) le tourisme représente : « Les activités déployées par les personnes au cours de leur voyage et de leurs séjours dans les lieux situés en dehors de leur environnement habituel pour une période consécutive qui ne dépasse pas une année, à des fins de loisirs, pour affaires et autres motifs ». (Demen-Meyer, 2005). Apparut depuis le XVIIIe siècle ce secteur ne cesse de prendre de l’ampleur dans de nombreux pays. Nous pouvons dans ce cas citer l’exemple de la Tunisie. L’histoire du tourisme en Tunisie a commencé à s’écrire dans les années 1920. Depuis, il a connu bien des évolutions et crises qui perdurent depuis les années 2000 jusqu’à nos jours.

Face à ce constat amer, le gouvernement tunisien s’est retrouvé dans l’obligation de réinventer la notion de tourisme en Tunisie. Il réoriente le tourisme du secteur balnéaire vers le secteur culturel et réinvesti de nouveaux espaces et régions touristiquement vierge. Ce qui nous amène à traiter de la région de Kesra et poser les questions suivantes :

Quelles sont les nouvelles stratégies adoptées par l’état tunisien et quelles sont les raisons de sélection de la région de kesra en tant que nouvelle plateforme touristique ?  Comment la culture et l’artisanat berbère vont-ils impacter le tourisme local ?  

Afin de répondre à cette problématique, une étude quantitative sera entreprise. Elle basée sur l’enquête ethnographique basée que la région de kesra et plus particulièrement sur le projet Kolna kisra.


Keywords


Tourisme, patrimoine, artisanat, berbère, Kesra.

Full Text:

PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.