Transsexualité et identité corporelle Dans Kétala de Fatou Diome

Elise Nathalie Nyemb

Abstract


Homosexuel marginalisé dans une société africaine qui diabolise le non-respect de l'hétérosexualité, Tamsir qui est pourtant un homme, décide de se faire passer pour une femme afin d'entretenir des relations intimes avec d'autres hommes.  Cette décision entraîne le déni du corps biologique et s'accompagne de la dissimulation des attributs masculins du personnage de Fatou Diome. Parallèlement, cette altération du corps conduit à la création de faux traits féminins chez Tamsir. Une métamorphose qui amène à s'interroger sur les causes de ce reniement de soi ainsi que les rôles que jouent les corps naturel et dénaturé dans Kétala. À travers la présentation du clivage entre le corps réel et le corps fictif, Fatou  Diome attire l'attention du lecteur sur les aperceptions de l'homosexualité  en Afrique  et procès de à une condamnation de l'hétéro normativité. En optant pour une approche sémiotique, au sens de Joseph Courtès, l’on parvient à comprendre que Kétalaest non seulement une narration du corps, mais bien plus une juxtaposition des signes corporels dont les différentes significations permettent de  donner  de nouvelles orientations aux transmutations sexuelles qui ont cours au sein des groupes sociaux.


Keywords


: dissimulation, corps réel, homosexualité, corps fictif, hétéro-normativité

Full Text:

PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.