Le corps dans La guerre des femmes de Zadi Zaourou : revendication du genre et conquête de liberté pour un espace du troisième genre

Lou Touboué Jacqueline Soupé

Abstract


Compte tenu de sa dimension spectaculaire, le théâtre apparaît comme le terreau de l’expression corporelle par excellence. Loin d’étudier ce rapport à la scène via l’acteur, ce sujet aborde le corps en lien avec le genre. La figuration du corps dans La guerre des femmes de ZadiZaourou est entendue ici comme corps sexués masculin et féminin. Prenant le contre-pied de la manipulation sociale qui privilégie l’homme, ZadiZaourou crée le personnage de Mahié dont l’évolution se décline dans deux catégories de la division du genre. De manière symbolique, sa métamorphose passe de la femme à l’homme faisant glisser le pouvoir de domination du sexe social dit faible à celui dit fort. Cette réflexion vise à montrer que le discours du corps chez le dramaturge ivoirien s’élabore autour de la question de la revendication du genre et des occurrences du corps liées aux pouvoirs politique et social. Le chef guerrier Mahié contrarie la notion même de genre pour conquérir la liberté et établir le territoire du troisième genre qui est celui de l’hermaphrodite symbolisé par la société et le pouvoir politique.


Keywords


Corps métamorphosé ; genre ; théâtre ; pouvoir ; liberté.

Full Text:

PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.