La formation universitaire en traduction dans les territoires palestiniens : état des lieux, défis et perspectives

Wasim Bishawi, Louha Samaaneh

Abstract


De nos jours, dans un contexte de mondialisation, la traduction est devenue une nécessité. Les agences de traduction et les traducteurs sont de plus en plus nombreux et leurs services sont tout aussi importants voire indispensables. Traduction juridique, financière, audiovisuelle, technique, etc. sont aujourd'hui des domaines interdisciplinaires recourant à de multiples connaissances et compétences dont l'acquisition préoccupe les concepteurs de formations et les chercheurs.

 

Vu le rôle-clé des curricula et des ressources humaines dans la formation des traducteurs capables de répondre aux exigences du métier, cet article fait l'état des lieux de l'enseignement de la traduction dans les Bachelors et les Masters dispensé par les universités palestiniennes. Dans une approche quantitative, il examine les coefficients des cours de traduction ainsi que les qualifications des professeurs afin d'en sortir des recommandations.

 

Les résultats montrent, d'une part, que la qualité/ quantité des cours ne correspond pas aux objectifs des formations en Bachelor. Ils révèlent un manque de cours théoriques et pratiques, compensé dans les programmes de Master par des cours plus pertinents en nombre et en contenu, cela en l’absence de stage en entreprises. D'autre part, les cours demeurent assurés par des enseignants non titulaires de diplômes en Traduction.

 


Keywords


traduction - traductologie - formations universitaires - curriculum - cours théoriques - cours pratiques.

Full Text:

PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.