Pratiques langagières « des enfants de la rue » en Côte d’Ivoire : une analyse morpho-lexicale et syntaxique du cas nouchi

Sia Modeste Gnato

Abstract


Le groupe nominal « les jeunes de la rue » désigne des locuteurs composés de badauds et de jeunes déscolarisés à hétérogénéité linguistiques qui prennent la rue comme lieu de prédilection. La nécessité d’intercompréhension de ces jeunes qui ne maîtrisent pas la langue française va générer le « langage de rue » dénommé le «  nouchi ». C’est une sorte de « pidgin » qui connaît un essor et qui se glisse subtilement dans la communication de la quasi-totalité de la population ivoirienne. La présente contribution se focalise sur les conditions d’émergence de ce « langage de ghetto », son procédé d’enrichissement lexical, sa syntaxe et se fonctions socio-communicationnelles.


Keywords


contexte sociolinguistique, description morpholexicale, analyse syntaxique, valeur communicative.

Full Text:

PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.