L’argumentation juridique dans l’Esprit des lois de Montesquieu

Béchir Saidi

Abstract


          Certes, les figures de rhétorique à savoir l’antithèse, la métaphore, la comparaison et l’ironie ainsi que le discours du plaidoyer et le discours du réquisitoire permettent à Montesquieu d’exprimer sa vision concernant les rapports des lois avec les choses. Cette vision montesquienne consiste à ce que les lois humaines sont variables et relatives en fonction de maints facteurs comme la société, la politique, l’économie … etc. De ce fait, l’intention de l’auteur de l’Esprit des lois est la négation de toute opinion admettant que les lois sont immobiles et valables  pour tout temps et espace. En effet, dans la démocratie occidentale par exemple, les lois encouragent de pratiquer le commerce d’économie. En revanche, celles-ci engendrent dans le gouvernement despotique l’esclavage civil, domestique et politique. De plus, l’enjeu de Montesquieu est aussi de persuader son auditoire de l’utilité et de l’intérêt du gouvernement démocratique qui se fonde sur l’amour des lois et de la république. D’autre part, l’auteur cherche à dévoiler la cruauté du despotisme politique en orient qui prive l’individu de ses droits primitifs et surtout de la liberté. 


Keywords


Argumentation, Lois/ Figures, Rhétorique, Discours.

Full Text:

PDF

Refbacks

  • There are currently no refbacks.